COLLANDIÈRE Jules, Albérique

Par Jean-Jacques Doré

Né le 1er juin 1866 à Émanville (Eure) ; charron ; secrétaire du syndicat CGT des Métallurgistes d’Elbeuf (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) en 1913.

Fils d’un journalier, Jules Collandière était secrétaire du syndicat CGT des Métallurgistes d’Elbeuf lorsqu’il fut délégué au congrès constitutif de l’Union départementale de Seine-Inférieure tenu salle Franklin au Havre le dimanche 19 octobre 1913. Il y représentait trois syndicats de l’Union locale d’Elbeuf, celui des Métallurgistes, celui des Employés et celui du Textile dénommé la Ruche elbeuvienne. À l’issue du congrès, furent élus Pierre Grandin (secrétaire), Marcel Hodebourg (secrétaire adjoint), Émile Choix (trésorier), Fernand Capelier (trésorier adjoint) et Fernand Périer (archiviste).

Jules Collandière s’était marié le 11 mai 1891 et le couple habitait 9 rue Gambetta à Caudebec-lès-Elbeuf.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244435, notice COLLANDIÈRE Jules, Albérique par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 22 décembre 2021, dernière modification le 21 décembre 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, 10 MP 1406 Syndicats 1911-1917. — Vérités passim. — Le Fil rouge hors série printemps 2014.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément