MARC, René, Jean

Par Jean-Luc Marquer

Né le 19 février 1925 à Lyon 2e arr. (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon), mort le 13 janvier 1944 à Chatonnay (Isère) ; garçon de restaurant ; résistant homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

René, Jean MARC était le fils d’Élie MARC et de Marie, Eugénie Dulliou, son épouse.
Célibataire, il était garçon de restaurant et habitait 1 place Saint-Paul à Lyon 5e arr. (Rhône, aujourd’hui Métropole de Lyon).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du secteur 6 de l’AS-Rhône, couvrant Vienne (Isère) et ses environs.
Ses services sont homologués à partir du 1er septembre 1943.
Le 13 janvier 1944, il trouva la mort dans des circonstances troubles alors qu’il se trouvait au maquis de Chatonnay (Isère).
Son corps fut jeté dans un puits désaffecté au lieu-dit La Barbarinière.
L’acte de décès ne fut établi que le 5 août 1950 sur la réquisition du commandant Giuliani, juge d’instruction auprès du tribunal militaire permanent de Lyon qui fit procéder à l’exhumation.
René Marc obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Notice provisoire

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244437, notice MARC, René, Jean par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 4 janvier 2022, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES, AVCC, Caen, AC 21 P 86679 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 390963 (prénom Jean, nc) ; GR 19 P 69/17, p. 45. — Mémoire des hommes. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément