GARAVAGNO Fernande, Louise, Adélaïde, épouse TUREK

Par Jean-Luc Marquer

Née le 6 novembre 1907 à Menton (Alpes-Maritimes), massacrée le 12 août 1944 à Saint-Georges-de-Commiers (Isère) ; sans profession ; victime civile.

Fernande, Louise, Adélaïde Garavagno était la fille d’Étienne Garavagno, maçon, et de Joséphine Amalberti, son épouse.
La famille habitait quartier Rigaud à Menton (Alpes-Maritimes).
Elle épousa Stanislas Turek.
En 1944 elle était domiciliée à Monestier-de-Clermont (Isère). Son époux, jardinier, habitait à Grenoble (Isère), 35 rue Joseph Chanrion.
Le corps de Fernande Turek fut trouvé le 14 août 1944 à 11 heures au lieu-dit "Les Iles" à Saint-Georges-de-Commiers (Isère). Le décès paraissait remonter à 2 jours.
Les circonstances de sa mort ne sont pour l’instant pas connues.
Si elle ne fut pas reconnue « Morte pour la France », les Archives des victimes des conflits contemporains à Caen (Calvados) conservent un dossier à son nom et Mémoire des hommes la considère comme victime civile.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244439, notice GARAVAGNO Fernande, Louise, Adélaïde, épouse TUREK par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 4 janvier 2022, dernière modification le 4 janvier 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 404136 (nc). — Mémoire des hommes.— Geneanet. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément