DÉRIEN Jean, Edmond, alias Georges François dans la Résistance

Par Eric Panthou

Né le 28 juin 1918 à Brest (Finistère), mort en décembre 1943 en Corrèze ; résistant au sein des Mouvements unis de la Résistance (MUR).

Fils d’Alphonse Joseph Marie Dérien, 28 ans, sergent de l’infanterie coloniale, et de Maria Francine Léon, 22 ans, sans profession, son épouse, Jean Dérien se maria le 28 décembre 1940 à Sartrouville avec Gilberte Denise Derbaisse, gilétière, née le 13 novembre 1923 à Butry-sur-Oise (Val-d’Oise). Il était alors chaudronnier, domicilié à Sartrouville.
Il a appartenu en 1944 à l’état-major régional des Mouvements unis de la Résistance (MUR) pour la région R.6 (Auvergne). On ignore la date exacte et les circonstances de son décès qui serait intervenu en décembre 1943 dans un lieu inconnu en Corrèze, selon un jugement déclaratif de décès. Son nom ne figure sur aucun monument.
Ses dates de durée de services homologués dans cette formation vont du 1er janvier au 1er octobre 1943 au sein de l’état major régional des MUR de la Région R.6.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244451, notice DÉRIEN Jean, Edmond, alias Georges François dans la Résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 janvier 2022, dernière modification le 17 mars 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, GR 16 P 176800, dossier résistant pour Jean Dérien (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 117633, dossier militaire mort pour Jean Dérien (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 63/3 : MUR état-major régional R6. Puy-de-Dôme. Liste nominative des membres de la formation. — État civil Brest et Sartrouville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément