NOËL Joanny, Pétrus [pseudonyme dans la Résistance : Rayon Horms]

Par Benoît Prieur

Né le 18 mars 1920 ou 1921 à Jons (Isère, aujourd’hui Rhône), exécuté sommairement par les Allemands le 28 novembre 1943 à Romette (aujourd’hui Gap, Hautes-Alpes) ; réfractaire STO entré en Résistance dans le maquis en Hautes-Alpes.

Mention de Joanny Noël sur le monument aux morts de Jons (Rhône).

Joanny, Pétrus NOËL était le fils de Claude NOËL et de Marguerite Colliard, son épouse. Il naquit à Jons en Isère, aujourd’hui, Rhône, en mars 1920 ou 1921.
Réfractaire au STO, il intégra le maquis dans les Hautes-Alpes.
Les Archives départementales des Hautes-Alpes conservent dans leur fonds une photographie des traces des balles qui tuèrent Joanny Noël le 28 novembre 1943 devant la porte de l’école de Romette aujourd’hui Gap (Hautes-Alpes), et deux photographies de la plaque qui fut apposée sur la façade de l’école. Le descriptif indique qu’il fut tué par la Gestapo.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est enterré au cimetière communal de Jons.
Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Jons.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244459, notice NOËL Joanny, Pétrus [pseudonyme dans la Résistance : Rayon Horms] par Benoît Prieur, version mise en ligne le 23 décembre 2021, dernière modification le 23 décembre 2021.

Par Benoît Prieur

Mention de Joanny Noël sur le monument aux morts de Jons (Rhône).

SOURCES : AVCC, Caen, C 21 P 107132 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 446204 (nc). — Arch. Dép. Rhône et Métropole, Tables décennales, NMD, Jons, 1913-1922, 4 E 14556, p. 2. — Arch. Dép. Hautes-Alpes, 2Fi 504/1,2,3. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément