CORBIÈRE Jacques, Arthur

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 23 mai 1921 à Linas (Seine-et-Oise, Essonne), mort des suites de blessures le 8 septembre 1944 à Jarny (Meurthe-et-Moselle) ; résistant.

Jacques Corbière était le fils d’Arthur, Léopold Corbière, terrassier, et de Marie Antoinette Arsac, son épouse.
En 1936, la famille habitait rue Fromagère à Linas (Seine-et-Oise, Essonne).
Jacques était le deuxième d’une famille de cinq enfants.
Il entra dans la Résistance aux FFI de Meurthe-et-Moselle sans doute pour participer aux combats de la libération de Jarny (Meurthe-et-Moselle).
Il fut blessé lors de ces combats et décéda des suites de ses blessures le 8 septembre 1944. La ville avait été libérée le 3 septembre. Nous n’avons pas d’informations plus précises. La consultation du dossier AVCC permettra peut-être d’en avoir davantage.
Il est inhumé dans la tombe familiale au cimetière communal, à Linas (Essonne).
Il obtint la mention « Mort pour la France » mais ne possède pas de dossier d’homologation à Vincennes.
Son nom figure sur le monument aux morts à Linas (Essonne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244481, notice CORBIÈRE Jacques, Arthur par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 24 décembre 2021, dernière modification le 24 décembre 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 48551 (nc).— Mémoire des Hommes.— Mémorial GenWeb.— Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément