ZYSKOWSKI Bodeslaw (fils)

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 28 août 1921 à Maly Flock (Pologne), tué en action le 23 août 1944 à Gaillac (Tarn) ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Bodeslaw Zyskowski était le fils de Bodeslaw Zyskowski et de Stanislawa Zukowska, son épouse. Il portait le même prénom que son père qui était lui aussi résistant. On les distingue donc en écrivant "fils" et "père".
La famille quitta la Pologne pour la France et vint s’installer dans le Tarn, dans le secteur du bassin minier de Carmaux.
Stanislawa Zyskowski mourut en 1937 à Cagnac-les-Mines (Tarn).
Père et fils s’engagèrent dans la Résistance et rejoignirent les rangs de la 4214e Compagnie de FTPF du Tarn. Leurs services sont homologués à partir du 1er janvier 1944.
Bodeslaw Zyskowski (fils) mourut des suites de ses blessures le 23 août 1944 à Gaillac (Tarn). Son père avait été tué dans un combat contre les troupes allemandes le 21 août 1944 à Castanet (Tarn).
Ils obtinrent la mention « Mort pour la France » et furent homologués résistants, membres des Forces françaises de l’Intérieur.
Leurs deux noms figurent sur le monument aux aux FTPF du Tarn à Blayes-les-Mines (Tarn) et sur le monument aux morts de Cagnac-les-Mines. Le nom du père figure également sur une plaque commémorative à Castanet.
Son nom figure sur une plaque dédiée aux combattants FTP à Albi aux côtés de Lautier Maurice, Zyskowski Bodeslaw (père), Carrié Henri, Rabec Pierre, Ruiz Denis, Espie Aubin, Adamski Stanislas, Bergamini Edmond et Blanc Émile.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244533, notice ZYSKOWSKI Bodeslaw (fils) par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer , version mise en ligne le 30 décembre 2021, dernière modification le 2 janvier 2022.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, 21 P 173372. — SHD, Vincennes, 16 P 608270 et GR 19 P 81/32, p. 4. — Mémoire des Hommes. — Mémorial GenWeb. — Geneanet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément