REBOUT Frédy, Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 janvier 1921 à Longuyon (Meurthe-et-Moselle), mort en action le 8 octobre 1944 à Gerbéviller (Meurthe-et-Moselle) ; charron ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Frédy, Georges Rebout était le fils d’Henri, Georges Rebout, épicier, et de Rosalie Ferré, son épouse.
En 1936, la famille, à laquelle s’étaient ajoutées trois filles, habitait à Gerbéviller (Meurthe-et-Moselle), rue du Grand Rupt.
Henri Rebout et son fils exerçaient alors la profession de charron, le père étant patron.
Frédy Rebout entra dans la Résistance comme maquisard du groupe Lorraine 42. Nous n’avons pas d’autres renseignements le concernant.
Il fut tué à l’ennemi le 8 octobre 1944 à Gerbéviller selon Mémorial Genweb. Mémoire des Hommes ne donne pas d’indications sur les causes du décès. Gerbéviller avait été libérée par les Américains le 20 septembre. Frédy Rebout fut-t-il grièvement blessé lors des combats pour la libération de la commune, ce qui aurait entrainé son décès ultérieurement par suite de ses blessures. Les dossiers SHD de Caen et Vincennes donneront sans doute plus d’explications.
Il est inhumé dans le cimetière communal, à Gerbéviller (Meurthe-et-Moselle).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Gerbéviller, et le monument commémoratif au Groupe Lorraine 42, à Vigneulles (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244565, notice REBOUT Frédy, Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 janvier 2022, dernière modification le 3 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, AC 21 P 132378 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 502618 (nc).— Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, recensements 1921, Longuyon, 6M 33/321, p.2. et 1936, Gerbéviller, 6M 33/220, p. 15.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément