DADOT

Syndicaliste CGTU ; militant communiste.

Français de Tunisie, Dadot était secrétaire de la CGTU au début des années 1930. Membre du Parti communiste de Tunisie (PCT), il assurait la liaison entre la section tunisienne de la CGTU et le PCF sous l’autorité de Rivière (Marcel Dupont).

En octobre 1934, il fut expulsé du Parti communiste, en même temps que Joachim Durel et Albert Bouzanquet. Il n’apparaît pas qu’il soit retourné en Tunisie.

Il en s’agit semble-t-il pas de Pierre Dadot, dirigeant de la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244568, notice DADOT , version mise en ligne le 1er janvier 2022, dernière modification le 1er janvier 2022.

SOURCE : Juliette Bessis, Les fondateurs. Index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), Paris, L’Harmattan, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément