ADAMSKI Stanislas

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 15 décembre 1916 à Varsovie (Pologne), mort en action le 21 août 1944 à Castanet (Tarn) ; résistant FTP.

Stanislas Adamski s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs de la 4214e compagnie de FTPF du Tarn.
Ses services sont homologués à partir du 1er août 1944.
Selon le site Musée de la Résistance en ligne, il trouva la mort lors des combats du Garric (Tarn) du 16 au 18 août 1944.
Le site Mémoire des hommes l’indique mort des suite de blessures le 21 août 1944 à Castanet (Tarn).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Le nom de Stanislas Adamski figure sur le monument aux FTP à Albi (Tarn).
La plupart des dix noms sont ceux de tués dans la libération d’Albi, d’autres de morts dans des affrontements militaires de l’armée allemande dans le département du Tarn. Son nom figure également sur le monument aux morts de Cagnac-les-Mines (Tarn), sur le monument commémoratif aux FTPF du Tarn à Blayes-les-Mines (Tarn), sur la stèle commémorative de la Résistance au Garric, et sur une plaque commémorative à Castanet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244591, notice ADAMSKI Stanislas par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 3 janvier 2022, dernière modification le 24 février 2022.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 2218 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 2972 (nc) (un autre dossier au même nom mais sans précision de lieu, 16 P 2971 (nc). et GR 19 P 81/32, p. 4. — Mémorial GenWeb. — Musée le la Résistance en ligne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément