AVENEL Fernand [AVENEL, Zéphirin, Fernand, Seine-Maritime]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 28 février 1886 à Dieppe (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 7 novembre 1976 au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) ; journalier puis cheminot ; secrétaire du syndicat CGT des Cheminots Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) réseau Nord en 1920 et 1921.

Fils d’Alphonsine Avenel, ménagère, Fernand Avenel était journalier lorsqu’il effectua son service militaire dans l’infanterie du 9 octobre 1907 au 25 septembre 1909. Il entra à la Compagnie des chemins de fer du Nord le 2 octobre 1912 comme brigadier reconnaisseur. Affecté à son poste d’août 1914 à février 1919, il militait au sein du syndicat CGT des Cheminots de Rouen réseau Nord réactivé par Augustin Désoblin en 1917.

Le 20 juin 1920, Ernest Halloo le charismatique secrétaire général ayant été révoqué pendant la grande grève de mai, il lui succéda assisté de Maurice Cozette (secrétaire adjoint), René Marie (trésorier) et Jules Denis (trésorier adjoint). Réélu en 1921, il ne put empêcher 37 cheminots emmenés par René Siméon et Léon Gruchy de quitter le syndicat fidèle à la CGT et de fonder un syndicat unitaire (CGTU) concurrent le 24 mars 1922. Louis Hinfray lui succéda en juin 1923.

Fernand Avenel habitait 45 rue des Champs à Rouen en 1910, il s’y maria avec Rose Lesueur le 14 mai 1929. Le couple quitta la Seine-Inférieure lorsqu’il fut nommé à Drancy (Seine, Seine-Saint-Denis) en 1930.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244598, notice AVENEL Fernand [AVENEL, Zéphirin, Fernand, Seine-Maritime] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 3 janvier 2022, dernière modification le 3 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime État civil, Matricule militaire. — Arch. Com. Rouen 7 F 3 Syndicats hôpitaux, gaz, rail.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément