DOMINICI Charles, Auguste

Par Jean-Jacques Doré

Né le 26 août 1898 au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; voilier ; trésorier du syndicat autonome des Voiliers du Havre de 1923 à 1928.

Fondé le 30 novembre 1879 par Ernest Drouet, la chambre syndicale des Voiliers du Havre rejoignit la CGT dès 1895. Section du syndicat général des Ouvriers du port du Havre à partir de 1920, les Voiliers refusèrent l’adhésion du SGOP à la CGTU le 2 février 1922 et reprirent leur indépendance pour devenir le syndicat autonome des Voiliers du Havre.

Charles Dominici, fils d’un couvreur, était voilier lorsqu’il fut mobilisé dans l’infanterie du 20 avril 1918 au 25 mars 1921. De retour au Havre il rejoignit aussitôt la section des Voiliers et fut appelé à siéger à la commission administrative du syndicat devenu autonome le 2 février 1922. En mars 1923, il prit en charge la trésorerie de l’organisation dont le secrétaire fut Henri Coupard de 1924 à 1936. Réélu trésorier jusqu’en 1928, il démissionna l’année suivante. Sous leur direction le syndicat des Voiliers passa de 75 à 200 adhérents entre 1922 et 1930.

Charles Dominici s’était marié au Havre le 30 octobre 1923 avec Émilienne Schirrer ; le couple avait quatre enfants et habitait 7 rue Marie Thérèse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244713, notice DOMINICI Charles, Auguste par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 7 janvier 2022, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 60, 4 MP 1810 Réunions syndicales Le Havre 1919-1925, État civil, Matricule militaire. — Vérités passim.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément