TRUCQUEMENT Bernard, Ernest

Par Alain Jury

Né le 27 août 1946 à Lyon (Rhône), mort le 16 octobre 2021 au Plateau d’Hauteville (Ain) ; technicien hospitalier puis artisan cuisiniste ; délégué syndical CGT au Centre Médical Régina à Hauteville, secrétaire de l’UL-CGT d’Hauteville, membre de la commission exécutive de l’UD-CGT de l’Ain (1978-1985 puis 2013-2019), secrétaire général du syndicat CGT des retraités d’Hauteville.

Archives IHS Ain

Issu d’une famille de militants communistes originaires de Lyon, Bernard Trucquement vint s’établir sur le plateau de Hauteville avec sa famille en 1949. Il s’inscrivit très jeune dans la lignée familiale et resta tout au long sa vie engagé dans l’action syndicale et politique, mais aussi sur le terrain associatif.

Bernard Trucquement assuma de nombreuses responsabilités syndicales à partir de son entrée dans la vie active. Sa carrière professionnelle s’effectua en premier lieu au sein des services techniques du centre de dialyse Régina. Il fut délégué syndical CGT au Centre Médical Régina, militant très actif au sein du syndicat des hospitaliers d’Hauteville comme au sein de l’Union locale CGT d’Hauteville dont il fut secrétaire général. Il contribua à former de nombreux syndiqués au cours des années 1980 en organisant des stages de base qu’il dirigeait chaque année à Hauteville. Il fut également élu à la commission exécutive de l’Union départementale CGT de l’Ain entre 1978 et 1985.

Bernard Trucquement fut également très impliqué au niveau départemental, au sein de l’Union syndicale départementale de la Santé et de l’Action Sociale CGT qu’il contribua à fonder en 1975, puis comme secrétaire général jusqu’en 1988. À cette date, il dut se résigner à quitter le centre médical Régina, menacé de fermeture, pour travailler dans le bâtiment, d’abord comme salarié, avant de s’établir à son compte en tant qu’artisan afin d’assurer son avenir et celui de sa famille.

Bernard Trucquement mit alors son activité syndicale entre parenthèses jusqu’à sa retraite en 2005. Il put alors s’investir à nouveau pleinementn en tant que retraité, défendant avec obstination la hausse du pouvoir d’achat et des pensions. Devenu secrétaire général du syndicat CGT des retraités d’Hauteville, très investi dans l’Union syndicale des retraités à Bourg (Ain), il représenta l’Union syndicale des retraités à la commission exécutive de l’Union Départementale CGT de 2013 à 2019.

Il avait fait de la défense de la protection sociale son cheval de bataille et ne manquait jamais d’intervenir à ce sujet, soucieux du maintien d’un accès aux soins égalitaire sur tout le territoire. Il était aussi particulièrement sensible aux enjeux de la dépendance, militant sans relâche pendant des années pour la création d’un droit à l’autonomie financé par la sécurité sociale, refusant la prise en charge de la perte d’autonomie par les assurances privées. Il participa à de nombreuses réunions au Conseil Général et à des groupes de travail sur ces questions ainsi qu’à l’organisation d’un colloque sur le sujet sous l’égide de l’UD-CGT.

Sur le plan politique, Bernard Trucquement fut adhérent et militant très actif au sein du Parti communiste français, participant au niveau local et départemental. Responsable de la fédération communiste de l’Ain, il fut son représentant au sein de la Commission nationale Santé du PCF. Il fut également candidat du PCF aux élections cantonales de 1992, 1998 et 2004 dans le canton d’Hauteville-Lompnes (Ain), et aux élections municipales de 2014 à Hauteville.

Sur le terrain associatif, il participa à la création de l’association des usagers de la maison de santé pluri-professionnelle à Hauteville. Il se mobilisa tout particulièrement pour le recrutement de praticiens et pour le maintien d’un centre de sécurité sociale sur le plateau. Il était favorable à la création de centres de santé avec des médecins salariés, pour rendre les conditions de travail plus attractives. En 2020, au début de l’épidémie de Covid-19, il fut un des pionniers de la distribution gratuite de masques.

Bernard Trucquement disparut brutalement, au lendemain d’une réunion départementale de l’USR au cours de laquelle il avait renouvelé son engagement au sein de la commission exécutive.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244729, notice TRUCQUEMENT Bernard, Ernest par Alain Jury, version mise en ligne le 7 janvier 2022, dernière modification le 7 janvier 2022.

Par Alain Jury

Archives IHS Ain

SOURCES : Arch. UD-CGT de l’Ain. — Archives familiales et renseignements fournis par la famille de Bernard Trucquement. — Le Progrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément