GUICHARD Louis

Par Michel Thébault

Né le 1er avril 1914 à Créteil (Seine, aujourd’hui Val-de-Marne), mort en action le 15 août 1944 à Seuilly (Indre-et-Loire) ; monteur en charpente, domicilié à Roiffé (Vienne) ; résistant Vengeance – RAM du Maine-et-Loire.

Louis Guichard était le fils de René, Victor, Michel, Henri Guichard âgé de 30 ans employé de la Compagnie du Chemin de Fer métropolitain (CMP) et de Marie, Rose, Octavie Bretonneau âgée de 30 ans ménagère, domiciliés 10 Chemin des Brévannes à Créteil. Il se maria à Thouars (Deux-Sèvres) le 27 décembre 1938 avec Valentine Poinot. En 1944, il demeurait à Roiffé (Vienne), petite commune du nord du département de la Vienne, limitrophe du Maine-et-Loire et de l’Indre-et-Loire. Il exerçait le métier de monteur en charpente.

Il s’engagea dans la Résistance rejoignant un groupe centré sur Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire). Ce groupe rattaché à l’Organisation de Résistance du Saumurois (ORA – Vengeance) avait été fondé en mai 1944 par le Maréchal des Logis Chef Georges Busson commandant la brigade de Montreuil-Bellay. Sous le nom de Vengeance – RAM (dénommé ainsi en souvenir des chefs résistants de Saumur Royer, Ancelin et Marnot arrêtés en septembre 1943 et déportés) il faisait partie des divers groupes du Saumurois constitué à partir de sous-officiers de gendarmerie, de militaires de réserves et de jeunes résistants à l’instar de Louis Guichard.
Le 15 août 1944 alors que le groupe se rendait au Château de Thizay (Indre-et-Loire) il se trouva confronté à Seuilly, à quelques kilomètres à l’est de Roiffé mais en Indre-et-Loire à une unité allemande. Louis Guichard fut tué au combat dans cet affrontement. Son acte de décès indique tué par balle. Il fut inhumé dans le cimetière de Seuilly.

Il obtint la mention « mort pour la « France » et son nom est inscrit sur les monuments aux morts de Roiffé (Vienne) et de Seuilly (Indre-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244743, notice GUICHARD Louis par Michel Thébault, version mise en ligne le 11 janvier 2022, dernière modification le 11 janvier 2022.

Par Michel Thébault

SOURCES : SHD AVCC, Caen. Cote AC 21 P 200315 (nc) — Mémoire des hommes, dossiers d’homologation des formations FFI, Vengeance – ORA GR 19 P 49/14 — Arch. Dép. Val-de-Marne (état civil) — Mémorial genweb — État civil Mairie de Seuilly registre des décès 1944 acte n° 5.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément