PACAGNINI Jules, Paul, Alexandre [Pseudonyme dans la Résistance : Petit Georges]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 27 janvier 1922 à Dijon (Côte-d’Or), sommairement exécuté le 4 juin 1944 à Pontcharra (Isère) ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Jules, Paul, Alexandre Pacagnini était le fils d’Alexandre, Émile Pacagnini, carrier, et de Joséphine Crozet, couturière, son épouse.
Lors de sa naissance, la famille habitait aux Carrières Blanches à Dijon (Côte-d’Or).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du 4e bataillon de FTPF de l’Isère.
Ses services sont homologués à partir du 1er novembre 1943.
Fait prisonnier dans des circonstances inconnues, il fut sommairement exécuté, fusillé par les Allemands le 4 juin 1944 à Pontcharra (Isère). Toutefois, la mairie de cette commune ne possède pas d’acte de décès à son nom.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
Il semble que son nom ne figure sur aucun monument ou plaque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244751, notice PACAGNINI Jules, Paul, Alexandre [Pseudonyme dans la Résistance : Petit Georges] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 14 janvier 2022, dernière modification le 13 janvier 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 123463 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 453614 (nc) et GR 19 P 38/21, p. 4. — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — État civil (naissance, site Arch. Dép. Côte d’Or).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément