MAQUENHEN René

Par Philippe Pauchet

Né le 3 décembre 1909 à Longroy (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), mort le 15 mai 1982  ; métallurgiste puis cheminot  ; militant communiste de la Somme, résistant ; déporté politique.

Dessin (anonyme) de René Maquenhen du 21 septembre 1945

René Maquenhen habitait à Oust-Marest (Somme). Membre du Parti communiste, il était ajusteur à la fonderie-robinetterie Delabie à Friville-Escarbotin (Somme). Il y créa une section CGT ce qui lui valut d’être licencié.
En 1940, il entra au dépôt SNCF du Tréport (Seine-Maritime). Membre du Parti communiste clandestin il en distribua les tracts. Mobilisé le 1er octobre 1939 à Cherbourg, il fut renvoyé au dépôt du Tréport 6 mois plus tard. Il adhéra au Front national le 25 juillet 1940.
Mobilisé de nouveau le 1er septembre il décida de rentrer chez lui ! Arrêté par les gendarmes, enfermé au dépôt de Cherbourg, il s’évada lors de l’évacuation de celui-ci.
De retour à Oust-Marest il rejoignit reprit des contacts.
René Maquenhen organisa, sans doute avec l’OS, une série de sabotages sur le matériel roulant du dépôt de chemin de fer du Tréport, recruta un groupe de cinq résistants cégétistes et communistes et reprit sa distribution de tracts.
Le 24 octobre 1941, il était arrêté par des Feldgendarmes et des gendarmes français pour … ses activités politiques et syndicales d’avant-guerre ! Il fut emmené à la Kommandantur d’Abbeville. Après interrogatoire, il fut interné dans la prison d’Abbeville pendant neuf jourrs.
Transféré le 3 novembre 1941 à Royallieu, il fut déporté le 6 juillet 1942 à Auschwitz.
Libéré par l’armée russe le 3 mai 1945, René Maquenhen fut rapatrié le 27 mai.
Il reprit ses activités à la SNCF et son militantisme politique et syndical.
Décédé le 15 mai 1982, René Maquenhen était titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance.
Il était marié avec la militante communiste et résistante Bernadette Maquenhen

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244755, notice MAQUENHEN René par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 8 janvier 2022, dernière modification le 11 janvier 2022.

Par Philippe Pauchet

Dessin (anonyme) de René Maquenhen du 21 septembre 1945
Lettre à son épouse de la prison d’Abbeville du 27 octobre1941.

SOURCES : Arch. Dép. Somme, 29J17, 79W117/1872. — Cardon-Hamet Claudine, Triangles rouges à Auschwitz. Le convoi politique du 6 juillet 1942, Ed. Autrement, Paris 2005.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément