GEORGES Roger

Par Vincent Audren

Né le 14 mars 1903 à Marçay (Indre-et-Loire), exécuté sommairement le 19 juillet 1943 à Chinon (Indre-et-Loire) ; cultivateur ; résistant.

Stèle commémorative à Marçay
Stèle commémorative à Marçay

Roger Georges était le fils d’un cultivateur, Joseph Georges et de Marie Sabion. Lors de son mariage le 25 juin 1932 à Marçay avec Alice Octavie Faucher, Roger Georges exerçait la profession de distillateur. En 1943, il était cultivateur, séparé de son épouse et domicilié chez son père Joseph aux Pressoirs communs à Chinon. Roger Georges était atteint d’une myopie sévère.
Le 19 juillet 1943 après le couvre–feu vers 1h du matin, il fut abordé à vélo par deux gendarmes allemands pour un contrôle d’identité route de Marçay, à peu de distance du carrefour de la route de La Roche–Clermault. Roger Georges refusa ce contrôle et sortit un vieux revolver de la poche de son veston. Les Allemands tentèrent de le maîtriser mais il parvint à se dégager et s’enfuit à pied, avant d’être abattu au pistolet par un des gendarmes .
Le médecin, prévenu par les feldgendarmes, constata sur les lieux du décès, 36 rue de Tours à Chinon que Roger Georges, serrant dans sa main droite le revolver, aurait fait feu une fois.
Il a été reconnu « Mort pour la France ».
Une stèle a été dressée en son nom sur le lieu du drame à un kilomètre du bourg de Marçay sur la route de Chinon. Son nom est également gravé sur le monument aux morts de sa commune et sur celui de Chinon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244756, notice GEORGES Roger par Vincent Audren, version mise en ligne le 9 janvier 2022, dernière modification le 23 janvier 2022.

Par Vincent Audren

Stèle commémorative à Marçay
Stèle commémorative à Marçay

SOURCES : Arch. Dép. Indre-et-Loire, 66 W 1. — AVCC, Caen, AC 21P 347527 (nc). — Mémoire des hommes (pas de dossier au SHD Vincennes). — MémorialGenweb (photo). — État civil en ligne et acte de décès n°83.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément