MARSOT René, Marcel

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 10 mars 1923 à Armaucourt (Meurthe-et-Moselle), mort en action le 8 octobre 1944 à Moivrons (Meurthe-et-Moselle) ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

René Marsot était le fils de Charles Gustave Jules Marsot, né à Ronchamps (Haute-Saône) le 16 novembre 1878, terrassier à Jeandelaincourt (Meurthe-et-Moselle) puis en 1936 journalier sur la voie à la Compagnie des chemins de fer de l’Est. Il avait un frère Charles né en 1921 et une sœur, Marie Louise née en 1924.
En 1936, Gustave Marsot et ses enfants habitaient à Armaucourt (Meurthe-et-Moselle) chez Odile Viton, veuve Enggist. Le registre de recensement indique qu’il est son associé.
Célibataire, René Marsot entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’Intérieur de Meurthe-et-Moselle. Il appartenait au secteur de Moncel-Leyr-Arracourt où ses services sont homologués à partir du 26 août 1944.
Il fut tué à l’ennemi par des éclats d’obus le 8 octobre 1944 à Moivrons (Meurthe-et-Moselle).
René Marsot obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).
La liste des morts du secteur de Moncel indique qu’il avait le grade de capitaine et qu’il habitait à Leyr (Meurthe-et-Moselle) où il fut inhumé.
Son nom figure sur la plaque commémorative faisant office de monument aux morts, à Armaucourt (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244758, notice MARSOT René, Marcel par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 9 janvier 2022, dernière modification le 9 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 88297 (nc).— SHD, Vincennes, GR 16 P 396418 (nc). et GR 19 P 54/4, p. 5 et p. 42 — Mémoire des Hommes. — Mémorial Genweb. — Recensements de population 6 M 33/21 années 1926 et 1936.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément