VAISSADE Albert, Guillaume, Roger alias Gaby dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 21 avril 1922 à Paris (ex Seine, V° arr.), tué au combat le 15 août 1944 à Barjac (Lozère) ; résistant au sein des FFI.

Albert Vaissade était le fils de François Joseph et de Marie Nathalie Rosalie Chastang, tous deux marchands de vins.
Bien que né à Paris, Albert Vaissade était originaire de Saint-Urcize (Cantal) où il habitait.
Il rejoignit la Résistance à une date qu’on ignore. Le 15 août 1944, une quarantaine de FFI chargés de couper la route aux troupes allemandes sont victimes d’une embuscade à Barjac (Lozère) suite à une trahison. 26 parmi eux furent tués lors de l’engagement ou exécutés sommairement sur place ou les jours suivants.
Albert Vaissade figurait parmi les victimes, décédé au lieu-dit "Melavieillette".
Il a été reconnu « Mort pour la France » mention portée en marge de l’acte de naissance le 20 janvier 1958 et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Son nom figure sur le monument de la Résistance de Saint-Flour (Cantal), sur le monument aux Morts de Saint-Urcise ainsi que sur la stèle commémorative 1939-1945 à Barjac (Cantal), orthographié Vayssade.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244771, notice VAISSADE Albert, Guillaume, Roger alias Gaby dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 10 janvier 2022, dernière modification le 17 janvier 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 163029, dossier Albert Vaissade (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 15/1 : liste nominative des tués, fusillés, déportés non rentrés du département du Cantal, dressée en 1947. — SHD Vincennes, GR 16 P 582233, dossier résistant pour Albert Vaissade.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément