LEGRAND Charles, Victor

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 avril 1882 à Einville, aujourd’hui Einville-au-Jard (Meurthe-et-Moselle), exécuté sommairement le 19 juin 1940 à Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle) ; résistant isolé.

Charles Legrand était le fils de Charles, Émile, salinier et de Marie Pernet, sans profession. Il se maria le 10 août 1915 à Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle) avec Adeline Calais, dont il divorça le 15 novembre 1920.
Il épousa ensuite Odille, Mathilde Diésinger, le 12 mars 1938 à Saint-Nicolas-de-Port.
Il exerçait le métier de journalier.
Ancien poilu selon Mémorial Genweb mais le registre matricule ne contient aucune information militaire.
Qualifié de Franc-tireur sur Mémorial Genweb, il se positionna route de Rosières, sur la colline du Haut-d’Armont à Saint-Nicolas-de Port pour mitrailler les Allemands présents sur l’île de la Butte, sur la Meurthe. L’ennemi franchit rapidement les cours d’eau et Charles Legrand fut pris les armes à la main, en uniforme, sans papiers, ni affectation militaire et immédiatement exécuté sur place.
Il est inhumé au cimetière communal, à Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle).
Son nom figure sur le monument aux morts, à Saint-Nicolas-de-Port.
La rue où il a été exécuté reçut le nom de Victor-Legrand le 20 février 1946.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244815, notice LEGRAND Charles, Victor par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 12 janvier 2022, dernière modification le 12 janvier 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 366685 (nc).— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.— État civil (Acte de naissance n° 14). et acte de naissance d’Odille, Mathilde Diesinger, Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, Saint-Nicolas-de-Port, 2MI-EC 483/R1, p. 252.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément