LEBRUN Henri

Garçon boucher ; secrétaire du syndicat de la boucherie parisienne.

Henri Lebrun fut le fondateur et le secrétaire du syndicat des garçons bouchers créé en août 1886.
La situation futtendue entre mai 1893 et août 1895 avec un scission d’une organisation dissidente, l’Union syndicale ouvrière de la boucherie de Paris, fondée en mai 1893, avec Edmond Monger comme secrétaire et Emile Bouton (27 rue Jean-Jacques Rousseau) comme trésorier. Depuis novembre 1892, des reproches avancées contre le secrétaire Henri Lebrun, accusé de se faire « graisser la patte » quand il distribuait les offres de placement aux garçons bouchers. En juillet 1893, Lebrun démissionna de son poste de secrétaire et ouvrit un bureau de placement privé. Union dissidente cessa d’exister en mai 1895 et que l’unité syndicale fut retrouvée. Lors d’une réunion en avril 1894, Emile Bouton régla ses comptes avec les anciens dirigeants du syndicat en affirmant que Lebrun recevait 60 francs par mois de la préfecture de police et qu’« on s’explique maintenant pourquoi il n’a pas protesté quand le commissaire Véron a envahi la Bourse du travail et pourquoi il fut toujours tiède quand l’alimentation se souleva contre les bureaux de placement ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244823, notice LEBRUN Henri, version mise en ligne le 11 janvier 2022, dernière modification le 11 janvier 2022.

SOURCE : Sylvain Leteux (IRHIS - Lille 3), "La Chambre syndicale ouvrière de la Boucherie de Paris et la Bourse du travail de Paris (1886-1904)", Cahiers d’Histoire, 2011, n°116-117, pp. 101-114.
Rolande

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément