BARALDO Luigi (Louis)

Par Jean-Luc Marquer

Né le 17 juillet 1925 à Pozzonova (Italie), blessé accidentellement en action et mort des suites de blessures le 10 septembre 1944 au Pont-de-Beauvoisin (Isère) ; sans profession ; résistant AS-MUR, homologué soldat des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Né en Italie, Luigi Baraldo était le fils de Mariès, Gino Baraldo et de Luigia Visentin, son épouse.
Célibataire, il habitait 25 rue de la Prairie à Annecy (Haute-Savoie).
La famille obtint la nationalité française par décret du 20 juillet 1939 paru au JORF le 1er août 1939.
Luigi Baraldo s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs du maquis AS-MUR de Thorens (Haute-Savoie).
Ses services sont homologués à partir du 18 août 1944.
Blessé accidentellement en action à une date et en un lieu inconnus, il fut transporté à l’hôpital du Pont-de-Beauvoisin (Isère) où il mourut le 10 septembre 1944 à huit heures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, soldat des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom, avec le prénom Louis, figure sur le monument commémoratif érigé devant le carré militaire du cimetière de Loverchy à Annecy et sur le monument aux morts d’Annecy.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244859, notice BARALDO Luigi (Louis) par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 14 janvier 2022, dernière modification le 14 janvier 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 13298 (nc). — SHD, Vincennes, GR 19 P 74/50, p. 2 et GR 16 P 30903 (nc). — Mémoire des hommes. — Mémorial GenWeb. — JORF, Gallica. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément