DALET René, Émile

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

Né le 29 mars 1925 à Decazeville (Aveyron), mort en action le 22 août 1944 à Albi (Tarn) ; cultivateur ; résistant FTP, homologué Résistance intérieure française (RIF).

René, Émile Dalet était le fils de Camille, René Dalet et de Marie, Julia, Victoria Périé, son épouse. Célibataire, il était cultivateur à Najac (Aveyron).
René Dalet dit Papin s’était engagé au maquis FTPF Dominique Vincenti (4206e compagnie, non homologuée) dont un groupe était implanté à proximité. Avec son unité il participa aux combats pour la libération d’Albi.
Il trouva y la mort le 22 août 1944 au pont de la Madeleine.
Son corps, sur lequel les chars ennemis étaient passés fut recueilli par le chef de gare dans la cour des marchandises de la gare de la Madeleine non loin du pont.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, soldat dans la Résistance intérieure française (RIF), selon la mention portée en marge de son acte de décès.
Son nom figure sur le monument aux victimes d’Albi, sur le monument aux morts de Najac (plaque 1939-1945), sur le monument au maquis de Najac à Najac et sur le monument des FTPF du Tarn à Blayes-les-Mines (Tarn).
Le stade municipal de Najac porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244982, notice DALET René, Émile par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 18 janvier 2022, dernière modification le 2 février 2022.

Par Claude Pennetier, Jean-Luc Marquer

SOURCES  : AVCC, SHD, Caen, AC 21 P 111719 (nc). — Monument aux victimes d’Albi. — Mémoire des hommes. — [https://maquisardsdefrance.jeun.fr/t19282-rene-dalet-dit-papin-maquis-ftp-vincentti-mpf-19-ans]. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément