ESCOFFIER Joseph

Par Michel Dreyfus

Né en 1913, mort en 2000 ; militant associatif et coopérateur de Savoie.

Né en 1913, Joseph Escoffier fut d’abord simple militant coopérateur. Attentif aux positions exprimées dans l’Encyclique Rerum Novarum édictée en 1891, il acquit sa formation militante à la coopération et aux questions sociales au sein du cercle, « La Chronique sociale », à Lyon. Il y découvrit alors les œuvres de Charles Gide*, de Claude de Saint-Simon* et de Charles Fourier*.

Joseph Escoffier devint un acteur actif de la coopération lorsqu’il s’adressa à la coopérative d’habitations à loyers modéré La Savoisienne pour acheter son logement à Chambéry (Savoie), comme locataire-attributaire d’un programme d’accession sociale à la propriété, Le Paradis ; il devait y habiter jusqu’à son décès. Il entra au conseil d’administration de La Savoisienne en 1962 et en occupa la présidence de 1974 à 1980. Par son énergie et ses convictions, il contribua à maintenir la coopérative active en dépit de l’hostilité des pouvoirs publics. Président de l’Union régionale des coopératives d’HLM, il fut un militant convaincu de la coopération HLM, ce qui le conduisit jusqu’au conseil fédéral de la Fédération nationale des sociétés coopératives d’HLM. Il en devint membre d’honneur en 1995.

Joseph Escoffier aimait faire référence à ses activités professionnelles et à son employeur, la société Olida, où ses qualités de travailleur acharné furent unanimement reconnues.

Joseph Escoffier attachait le plus grand prix à ses engagements associatifs bénévoles. Il siégea dans les instances locales et régionales du Secours catholique, tout en s’investissant dans des associations de réinsertion sociale et de gestion de centres de vacances. Son combat permanent fut de veiller à ce que les plus démunis accèdent à un logement et à un travail décents ; il se battit également pour que les droits des immigrés soient reconnus. « Etre logé, c’est commencer d’exister », avait-il coutume de répéter.
Joseph Escoffier était marié et père de cinq enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24533, notice ESCOFFIER Joseph par Michel Dreyfus, version mise en ligne le 16 février 2009, dernière modification le 13 février 2009.

Par Michel Dreyfus

SOURCE : Renseignements fournis par Michèle Tixador-Lebrun et la FNSCHLM.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément