DUBOIS Jacques, Yves, Fernand [Pseudonyme dans la Résistance : Surcouf]

Par Jean-Luc Marquer

Né le 17 mars 1925 à Bougie (Béjaïa, Algérie), sommairement exécuté le 29 août 1944 à Lavilledieu (Ardèche) ; résistant FTPF, homologué Forces françaises de l’Intérieur.

Jacques, Yves, Fernand Dubois était le fils de Charles, Daniel, Dubois, comptable, et de Suzanne, Rose Chasson, son épouse.
Originaires de l’Ardèche et de la Drôme, ses parents se marièrent à Valence (Drôme) en 1920.
Si leur premier enfant naquit en France en 1922, Jacques né en 1925 et sa sœur, née en 1931 virent le jour à Bougie (Béjaïa, Algérie).
En 1944, il habitait Vernoux (Vernoux-en-Vivarais, Ardèche). Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs de la 7108e compagnie de FTPF de l’Ardèche constituée à partir du 6 juin 1944 et cantonnée à Vernoux.
Ses services sont homologués à partir du 8 juin 1944.
Avec son unité, il participa à la bataille du Coiron contre les troupes allemandes qui remontaient vers Lyon (Rhône, métropole de Lyon).
Blessé au combat le 29 août 1944 à Lavilledieu (Ardèche), il fut sommairement exécuté d’une balle dans la nuque.
Jacques Dubois obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur.
Son nom figure sur un monument commémoratif à Lavilledieu et sur le monument aux morts de Vernoux-en-Vivarais.


Voir : Lavilledieu, 25 et 29 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article245338, notice DUBOIS Jacques, Yves, Fernand [Pseudonyme dans la Résistance : Surcouf] par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 2 février 2022, dernière modification le 9 avril 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 174041 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16 P 194193 (nc) et GR 19 P 7/1, p. 216 et 7/9, p. 3. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — Mémorial GenWeb. — Musée de la Résistance en ligne. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément