SQUIVÉE Jean, Joseph, Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 octobre 1924 à Malzéville (Meurthe-et-Moselle), mort à l’hôpital le 17 septembre 1944 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) des suites de blessures ; étudiant ; résistant.

Jean Squivée était le fils de René Gaston Louis Joseph Squivée, receveur des postes et de Céline Marie Auffdermann, sans profession. Il était célibataire et domicilié chez ses parents 12 rue Pasteur à Malzéville (Meurthe-et-Moselle). Il était étudiant.
Il participa aux combats de la libération de Nancy et fut sans doute grièvement blessé devant l’ennemi. Il décéda le 17 septembre 1944 à 2 heures du matin à l’hôpital militaire Sédillot, 48 rue du Sergent-Blandan, à Nancy.
Il obtint la mention « Mort pour la France » par décision du ministre des Anciens combattants et victimes de guerre en date du 14 novembre 1949.
Son nom figure sur le registre des victimes civiles 1939-1945 au cimetière du Sud, à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article245571, notice SQUIVÉE Jean, Joseph, Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 février 2022, dernière modification le 11 février 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 156060 (nc).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Arch. munic. Nancy 4 E 424, acte de décès n° 1732.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément