SERRET Marcelin, alias Bijou

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

Né le 2 juin 1902 à Dunes (Tarn-et-Garonne), pendu le 23 juin 1944 à Caudecoste (Lot-et-Garonne) par les troupes SS ; cultivateur ; résistant FFI.

Fils de Pierre Serret et d’Anne Crébessac, il s’était marié le 6 avril 1934 à Caudecoste avec Marie Joséphine Térès.

Cultivateur à Caudecoste, Marcelin Serret était-il un résistant organisé ? Il y a débat car les troupes allemandes SS sont venues à son domicile et lui ont dit "terroriste" et comprenant "terre" il a répondu "Oui". Ils se sont emparés de lui, lui ont demandé à sa femme, journalière, de porter une chaise et une corde pour le pendre. devant sa femme.
Gilles Alfonsi a démontré qu’il était bien résistant depuis 1943., qu’il aurait participé à des réception de parachutage, au camouflage d’armes aux combats contre la milice et contre les Allemands à Astaffot le 13 jin 1944.

Il fut reconnu Mort pour la France.
Il a été homologué FFI, interné résistant DIR et a été décoré de la Médaille de la résistance le 5 janvier 1959, parution au JO le 13 janvier 1959.

Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Caudecoste.



Saint-Sixte, Caudecoste (Lot-et-Garonne), le 23 juin 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article245703, notice SERRET Marcelin, alias Bijou par Annie Pennetier, Claude Pennetier, version mise en ligne le 16 février 2022, dernière modification le 26 juin 2022.

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

SOURCES : AVCC, SHD, Caen AC 21 P 148510, AC 21 P 733707. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 546200. — Mémoire des hommes. — Notes de Gilles Alfonsi.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément