GABET Henri

Par Jean-Pierre Besse

Né le 18 août 1909 à Amiens (Somme), mort en déportation le 11 avril 1945 à Mauthausen ; ouvrier du textile ; syndicaliste CGT et militant communiste de la Somme.

Responsable du Parti communiste à Montière (Somme) et trésorier du syndicat CGT du textile d’Amiens en 1939, Henri Gabet, qui avait échappé aux arrestations de mars-avril 1940, fut l’un des artisans de la reconstitution clandestine du Parti communiste sur Amiens et dans la Somme avec Eugène Bécart* et Arthur Masson*.

Henri Gabet fut arrêté le 28 octobre 1941 (ou le 25). Condamné à trois ans de prison par un tribunal spécial d’Amiens, il fut interné à Doullens puis à Amiens, enfin à la Centrale d’Eysses. Déporté vers Dachau le 18 juin 1944 puis transféré à Mauthausen, il y mourut.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24576, notice GABET Henri par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 15 février 2009, dernière modification le 11 mars 2009.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Stéphane Courtois, thèse, op. cit, annexe n° 10. — La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Le Livre Mémorial…, op.cit.. — Gérald Maisse, Occupation et Résistance dans la Somme, 1940-1944, Abbeville, Éditeur Paillard, 2005.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément