HARDY Paul, Albert, Faustin, Joseph, Ghislain.

Par Renée Dresse

Tenneville (pr. Luxembourg, arr. Marche-en-Famenne), 17 février 1925 – 4 avril 2004. Militant puis permanent jociste à Bastogne (pr. Luxembourg, arr. Bastogne), permanent interprofessionnel de la Fédération des syndicats chrétiens de Liège (pr. Liège), permanent de la Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment (CCTBB) à Liège, membre de Rénovation wallonne.

Paul Hardy est le dernier enfant d’Albert Joseph Hardy, cultivateur, né à Tenneville le 3 juillet 1881, et de Mélina Marie Joséphine Binet, née à Ramont (hameau de Tenneville) le 18 août 1881. Il a trois frères et deux sœurs, nés entre 1907 et 1914. Dès 1936, il milite à la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) de Bastogne. Il en est le président de 1939 à 1945. De 1945 à la fin de 1951, il assure la fonction de permanent de la JOC fédérale des Ardennes (pr. Luxembourg). À ce titre, de 1945 à 1946, il est membre du comité régional de la Fédération jociste des Ardennes qu’il représente au comité national du mouvement. Son action l’amène à être actif dans l’arrondissement de Huy : il est membre du comité régional de la Fédération jociste hutoise de 1947 à 1950 dont il est le délégué au comité régional syndical de l’arrondissement de Huy lequel fait partie de la Fédération des syndicats chrétiens de Liège, organisée sur la base provinciale.

En 1951, Paul Hardy est nommé permanent propagandiste interprofessionnel à Liège. Il participe, avec les autres membres de l’équipe des permanents comme Victor Fallais* et Joseph Fafchamps*, à la réorganisation de la fédération dans l’arrondissement de Liège à partir de 1955. Il fait de même, avec une autre équipe de permanents, dans l’arrondissement de Huy.
En 1958, Paul Hardy remplace Guillaume Sauvage*, comme permanent propagandiste à la Fédération professionnelle du bois et du bâtiment. Il est secrétaire de la section liégeoise de ce syndicat jusqu’en 1980. Il représente sa fédération professionnelle au conseil de la Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment (CCTBB) dès son entrée en fonction comme permanent. Il est délégué par la centrale dans plusieurs organes de concertation : la commission paritaire nationale de l’aménagement et de l’industrie transformatrice (suppléance), le conseil professionnel de l’industrie de la construction (membre suppléant puis effectif après 1970), commission paritaire nationale de la construction.

Paul Hardy s’implique également dans la réflexion politique. Dans les années 1960 et 1970, il est présent, avec d’autres responsables du mouvement ouvrier chrétien liégeois comme Jean Verjans, secrétaire fédéral du Mouvement ouvrier chrétien (MOC) ou encore Ignace Teheux*, secrétaire fédéral de la mutualité, dans le mouvement Rénovation wallonne, organisation catholique aux vues de plus en plus fédéralistes. Il est membre du comité directeur de de la régionale de Liège de 1963 à 1973.

Marié et père de famille, Paul Hardy est admis à la retraite le 28 février 1985. La même année, il reçoit la médaille d’or de la Confédération des syndicats chrétiens (CSC – syndicat interprofessionnel).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246005, notice HARDY Paul, Albert, Faustin, Joseph, Ghislain. par Renée Dresse, version mise en ligne le 1er mars 2022, dernière modification le 2 mars 2022.

Par Renée Dresse

SOURCES : « Registres de l’état civil de Tenneville, copie de l’acte de naissance de Paul, Albert, Faustin, Joseph, Ghislain Hardy », dans geneanet.org, mis en ligne par Max Hannart, page consultée le 16 février 2022 – HANNART M., « Arbre généalogique de Paul de Paul, Albert, Faustin, Joseph, Ghislain Hardy », dans geneanet.org, page consultée le 16 février 2022 – DECOURCELLE F., Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment. Rapport d’activité 1955-1958, Congrès de Liège les 23-24 mai 1958, s.l., 1959, p. 27, 51 – Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment. Rapport d’activité 1959-1962, Congrès de Bruges des 29 et 30 juin 1963, s.l., 1963 – GODENNE J., Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment. Rapport d’activité 1963-1966, Congrès de Namur les 23 et 24 septembre 1967, s.l., 1967 – GODENNE J., Centrale chrétienne des travailleurs du bois et du bâtiment. Rapport d’activité 1966-1970, Congrès d’Anvers des 22 et 24 mai 1971, s.l., 1971, p. 50 – « In memoriam Paul Hardy », L’info CSC, n° 17, 30 avril 2002, p. 6 – WYNANTS P., « André Oleffe et le fédéralisme : du rejet à l’acceptation résignée 1961-1972 », Courrier hebdomadaire du CRISP, n° 1954, 2007, p. 28 – LORIAUX F., Luttes sociales et actions politiques. Le Mouvement ouvrier chrétien de Liège-Huy-Waremme 1850-1980, Liège-Bruxelles, CIEP Liège-Huy-Waremme – Bruxelles, 2012, p. 254.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément