POITEVIN Cyrille

Par Annie Pennetier

Né le 22 février 1922 à La Rochelle (Charente-Inférieure, Charente-Maritime ), mort en action le 25 août 1944 à Saint-Maur-des-Fossés (Seine, Val-de-Marne) ; résistant FFI.

Plaque à l’angle de l’avenue de Condé et de la rue de l’Abbaye à Saint-Maur.
Cliché Annie Pennetier.

Fils de Charles Henri Poitevin et de Gisèle Marie Guidez, Cyrille Poitevin se maria en 1941 avec Georgette Mergeay à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne). Le couple, domicilié 3 rue du Four à Saint-Maur-des-Fossés , quartier du Vieux-Saint-Maur, avait deux filles Monique et Annick. Il travaillait comme manoeuvre au Cours de Vincennes, Paris (XIIe arr.). Il cessa ce travail en avril 1942. En 1943, réfractaire au STO, il se cacha et rejoignit la résistance dans la zone de Dunkerque (Pas-de-Calais). Revenu à Saint-Maur, il s’engagea dans le groupe Hoche commandé par Pierre Monville (né le 15 décembre 1886 à Lubersac, Corrèze) et le commandant Lecocq, constitué de volontaires issues de plusieurs formations de résistance.
Cyrille Poitevin participa aux combats de la libération qui eurent lieu à Saint-Maur-des-Fossés le 25 août 1944. A 10h 05, des troupes allemandes venant de Bonneuil-sur-Marne traversèrent Saint-Maur et se dirigèrent vers Champigny, pour rejoindre la RN 4. Au niveau du pont du Petit-Parc sur la Marne, le groupe de résistance Hoche de Saint-Maur, réussit à stopper une colonne allemande, des renforts de la 2e DB notamment un auto-canon leur ayant été fourni.
Cyrille Poitevin, 22 ans, fut blessé mortellement d’une rafale de fusil mitrailleur tirée du Quai Polangis de Joinville-le-Pont, alors qu’il ravitaillait en munitions les premières lignes de son groupe FFI. Son corps fut recueilli dans le centre de secours situé à l’angle de l’avenue de Condé et de la rue de l’Abbaye où il fut déclaré décédé à 19h.

Il a été inhumé dans le carré militaire du cimetière communal.
La Mention « Mort pour la France » lui fut attribuée le 30 novembre 1944.
Il a été homologué Forces françaises de l’intérieur (FFI), 1ère classe, statut militaire, le 11 mars 1947 .

Son nom est inscrit sur les monuments aux morts de Joinville-le-Pont et de Saint-Maur-des-Fossés, où une plaque commémorative au bataillon Hoche porte son nom aux côtés de dix victimes dont des déportés. Celle-ci a été apposée dans le hall de la bibliothèque Germaine Tillon, bâtiment dans lequel le groupe Hoche se réunissait.
Une plaque a été apposée au 1 avenue de Condé .

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246094, notice POITEVIN Cyrille par Annie Pennetier, version mise en ligne le 4 mars 2022, dernière modification le 14 juin 2022.

Par Annie Pennetier

Pont du Petit-parc à Saint-Maur-des-Fossés, reliant Champigny-sur-Marne.
Photo Annie Pennetier
Plaque à l’angle de l’avenue de Condé et de la rue de l’Abbaye à Saint-Maur.
Cliché Annie Pennetier.

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21P 134211 (nc). — SHD, Vincennes, GR 16P 483930, GR 19P 75 , bataillon Hoche. — Gilles Primout, La libération de Paris — Musée de la résistance en ligne. — MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément