AUBERT Marie, Thérèse, Louise

Par Jean-Luc Marquer

Née le 2 février 1889 à Chassagnes, aujourd’hui Les Vans (Ardèche), massacrée le 31 juillet 1944 à Chassagnes ; ménagère ; victime civile.

Marie, Thérèse, Louise Aubert était la fille de Louis, Cyprien Aubert, cultivateur, et de Marie, Louise, Céline Brès, son épouse.
En 1936, célibataire, elle vivait avec son frère Joseph Aubert au quartier du Gras à Chassagnes (Ardèche) et était ménagère.
Leur maison isolée se trouvait à l’entrée du Bois de Païolive, un site naturel protégé depuis 1934.
Le 25 juillet 1944, un engagement avait eu lieu entre des troupes allemandes et des combattants des Forces françaises de l’Intérieur sur la commune proche de Banne.
Les Allemands s’en étaient pris aux habitants de Chassagnes, brutalisant plusieurs personnes, les mettant en en joue et pillant les maisons.
La plupart des habitants prit alors la décision de quitter le village et de se réfugier dans les bois voisins mais les Aubert refusèrent de quitter leur demeure.
Le 31 juillet 1944, une puissante colonne allemande fortement armée arriva depuis le Gard.
Marie Aubert et son frère Joseph décidèrent alors de quitter leur domicile mais ils furent massacrés par des soldats allemands à quelques mètres de leur habitation.
Le 1er août 1944, leurs corps furent trouvés percés de balles et portant une large blessure à la tempe droite à une trentaine de mètres de leur maison incendiée.
La mort leur fut intentionnellement donnée selon l’enquête de Gendarmerie.
Célibataires, sans ascendants ni descendants, il est probable qu’aucune des formalités nécessaires à l’attribution de la mention « Mort pour la France » ne fut effectuée.
Leurs noms figurent sur le monument commémoratif de La Lauze à Banne (Ardèche).
Il n’existe pas de dossier au service historique de la Défense.


Voir : Banne (Ardèche) et environs, juillet, août 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246225, notice AUBERT Marie, Thérèse, Louise par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 mars 2022, dernière modification le 20 juillet 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 162. — Arch. Dép. Ardèche, Recensement, Chassagnes 1936, p. 4. — Mémorial GenWeb. — État civil, acte de naissance n°1.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément