FARINEAU Arthur (fils)

Par Odette Hardy-Hémery

Né le 18 septembre 1901 à Bruay-sur-l’Escaut (Nord), fusillé le 28 août 1944 au champ de tir du Rôleur (Valenciennes, Nord) ; surveillant à la Compagnie des mines d’Anzin ; résistant, membre des FTPF et du Front national ou membre des Forces françaises combattantes (FFC) au sein du réseau Mission Action (Plan Tortue).

La famille Farineau était originaire de Valenciennes (Nord) et demeurait à Bruay-sur-l’Escaut sous l’Occupation. Arthur Farineau père, né le 7 avril 1877 à Denain, était retraité mineur. Son fils, Arthur Farineau, était surveillant à la compagnie des Mines d’Anzin en tant qu’affecté spécial. Il avait épousé Clémentine Decker, née le 27 mai 1895 également à Bruay-sur-l’Escaut. Enfin, vivait avec la famille Léon Farineau, frère du précédent, né le 28 août 1923 à Bruay et chaudronnier en cuivre.
La famille adhéra très tôt au mouvement FTP puis au Front national. Surtout, la ferme de Léon Farineau abrita le dépôt d’armes et d’explosifs parachuté dans la nuit du 2 au 3 juin 1944 sur le terrain « Somme » du Rosult en vue de leur utilisation pour la réalisation du Plan Tortue (sabotage des voies de communications : routes, chemin de fer et canaux). Le matériel était contenu dans une camionnette volée au chantier des Mines d’Anzin et garée chez les Farineau.
Ce dépôt fut découvert par la police allemande le 24 août 1944. Le gardien du dépôt, Albert Millot, fut tué en le défendant. La famille Farineau (Arthur père, Arthur fils, Clémentine Decker épouse Farineau) fut arrêtée le 24 août.
Arthur Farineau fils fut condamné à mort, certainement par un tribunal militaire allemand de Valenciennes et fusillé le 28 août 1943 au champ de tir du Rôleur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24630, notice FARINEAU Arthur (fils) par Odette Hardy-Hémery, version mise en ligne le 19 février 2009, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Odette Hardy-Hémery

SOURCES : DAVCC, Caen (Notes Thomas Pouty). – Journal de guerre de Léon Faux, parent des Farineau, inédit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément