ATTIA Abderhamane

Par Juliette Bessis

Ouvrier cordonnier ; syndicaliste CGTT ; militant communiste.

Musulman de Tunisie, Abderhamane Attia était belghagi (ouvrier cordonnier). En 1924, il participa à la fondation de la première CGTT et fut membre de sa direction. Il s’était lié d’amitié avec Tahar El Haddad.

Le 4 juin 1925, il fut arrêté pour distribution de tracts contre la guerre du Rif et fut condamné à treize mois de prison de 3 000 francs d’amende.

Depuis 1920, il était l’un des militants les plus connus de la SFIC-PCT. Il collaborait alors à la rédaction de la presse communiste. Entre 1937 et 1938, il était le gérant des organes El Taliaa (L’Avant-Garde) et L’Avenir social.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246723, notice ATTIA Abderhamane par Juliette Bessis, version mise en ligne le 27 mars 2022, dernière modification le 27 mars 2022.

Par Juliette Bessis

SOURCE : Juliette Bessis, Les Fondateurs : index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), Paris, L’Harmattan, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément