THOMÉRÉ Francis, Louis, Jean, Marie

Par Agnès Tisserand

Né le 8 février 1908 à Cordemais (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), mort accidentellement en action le 9 mai 1944 à Monthermé (Ardennes) ; douanier ; résistant homologué FFI.

Francis Thoméré
Francis Thoméré
Crédit : collection familiale.

Francis Thoméré était le fils de François Thoméré, cultivateur, et de Marie Gabrielle Gourdon, adopté par la nation en 1923 à la suite du décès de son père, ancien combattant de la Grande Guerre. Jusqu’à son service militaire il travailla comme domestique chez un cultivateur de Bouée (Loire Inférieure, Loire Atlantique), où il se maria le 29 novembre 1930 avec Louise Berranger. Le couple eu deux enfants.

Il entra dans l’administration des douanes le 1er février 1930 comme préposé à la direction de Charleville (Ardennes), et y occupa successivement les postes de Linchamps, Gespunsart et Monthermé. En mai 1940, après l’offensive allemande dans les Ardennes, sa brigade fut envoyée à Gaillard (Haute-Savoie). Il revint à Monthermé comme brigadier le 1er octobre 1941.

Au début du mois de mai 1944, des douaniers résistants de Monthermé participèrent à la récupération d’armes parachutées dans ce secteur, à l’intention du maquis en formation (maquis Prisme). Fatigué par deux nuits consécutives occupées à transporter de lourdes charges, Francis Thoméré fit une chute brutale à bicyclette, à laquelle il succomba. Son collègue Jean-Marie Menez déclara son décès, survenu le 9 mai 1944 à 5h45 sur la route des Hauts Buttés.

Francis Thoméré obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué résistant, membre des Forces françaises de l’Intérieur ’FFI).
Il ne semble pas avoir obtenu la Médaille de la Résistance. Il est inhumé au cimetière de Cordemais avec les autres victimes des deux guerres mondiales, au pied du monument aux morts depuis 1999.

Le nom de Francis Thoméré est inscrit dans le Livre d’or du corps des douanes, guerre de 1939-1945. Il figure sur le monument aux morts de Cordemais, sur la plaque commémorative 1939-1945 située dans les locaux de la division des douanes des Ardennes à Charleville-Mézières, et depuis 2002 sur le monument aux morts de Monthermé, grâce à la découverte du cahier de guerre du capitaine des douanes résistant Lucien Leverd.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246846, notice THOMÉRÉ Francis, Louis, Jean, Marie par Agnès Tisserand, version mise en ligne le 31 mars 2022, dernière modification le 10 mai 2022.

Par Agnès Tisserand

Francis Thoméré
Francis Thoméré
Crédit : collection familiale.

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 162669. — SHD, Vincennes, GR 16 P 570206 (nc). — SAEF 1C-0027440. — Association pour l’Histoire de l’Administration des Douanes, cahiers 28 et 33. — Mémoire des Hommes. — Memorial GenWeb. — Site Internet de la ville de Cordemais. — Notes de Bernard David, petit-neveu de F. Thoméré. — Photographie : collection familiale. — État-civil Cordemais, Gespunsart, Monthermé.

Version imprimable Signaler un complément