ESPINASSE Norbert, Eugène

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

Né le 10 juillet 1910 à Aubin (Aveyron), mort le 27 mai 1967 à Saint-Martory (Haute-Garonne) ; ouvrier mineur ; militant socialiste SFIO de l’Aveyron, membre du comité directeur (1948-1952).

Fils de Paulin Espinasse ouvrier mineur né à Rignac, Norbert Espinasse obtint son certificat d’études primaires en 1924 et travailla comme mineur de fond à Cérons, commune d’Aubin, de 1928 à 1943. Membre du Parti socialiste depuis 1934, il était, en 1937, membre de la commission administrative de la Fédération socialiste SFIO et secrétaire de l’Union des sections socialistes du bassin houiller de l’Aveyron. Il fut élu conseiller d’arrondissement du canton d’Aubin le 17 octobre 1937.

Espinasse participa à la Résistance comme membre du MLN de l’ASC et comme secrétaire de la Fédération socialiste clandestine à partir de 1942. Son action permit la création du maquis « Bayard ». En 1944, Espinasse siégeait au Comité départemental de Libération.

Resté un militant socialiste très actif, il assuma, de 1944 à 1948, les fonctions de délégué à la propagande des Groupes socialistes d’entreprises. Élu au Comité directeur du Parti socialiste de 1948 à 1952, il fut membre de la commission de travail du CD de 1948 à 1951 et, à partir du 20 juillet 1949, délégué du CD aux questions ouvrières et sociales. Il assumait parallèlement la tâche de délégué à la commission administrative des Groupes socialistes d’entreprises. Espinasse fut, sans succès, candidat aux deux assemblées constituantes.

Norbert Espinasse s’était marié à Decazeville le 12 décembre 1941 et divocé, s’était remarié à Alger le 30 juin 1958.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24685, notice ESPINASSE Norbert, Eugène par Jean Maitron, Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 février 2009, dernière modification le 23 février 2009.

Par Jean Maitron, Claude Pennetier

SOURCES : Arch. OURS, dossier biographique. — Le Socialisme aveyronnais, 1937. — Rapports aux congrès nationaux du Parti socialiste SFIO, 1946-1952 — Notes de G. Morin. — État civil d’Aubin.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément