CAMPANINI Alfred

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 25 avril 1915 à Polésino (Italie), mort en action le 20 août 1944 à Lhez (Hautes-Pyrénées) ; résistant du Corps franc Pommiès, homologué Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Alfred Campanini était le fils d’Ernest et de Terzi Zeffira. Il était marié avec Juliette Laguens, née le 28 novembre 1920 à Cizos (Hautes-Pyrénées). Il était domicilié à Arné (Hautes-Pyrénées).
Il entra dans la Résistance au Corps franc Pommiès dans la demi-brigade Ceroni, où ses services furent homologués du 1er janvier au 20 août 1944.
Le 20 août 1944 une colonne allemande fut accrochée par des éléments du Corps franc Pommiès et de durs combats eurent lieu. Alfred Campanini blessé, trouva refuge dans la ferme Lansalot à Lhez qui avait été transformée en infirmerie. Les Allemands attaquèrent la ferme au lance-flamme ou à la grenade incendiaire. Tous les occupants de la ferme périrent : Sidonie Lansalot, la propriétaire, sa fille Honorine Darribes dont l’époux était également un résistant et leur bébé Denise âgée de 2 mois ainsi que Henriette Cazabat, une fillette de 10 ans de l’Assistance Publique qui vivait dans cette ferme.
Selon certaines versions, Alfred Campanini aurait été achevé d’une rafale.
L’acte fut transcrit le 26 décembre 1944 à Lhez.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué chasseur des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts, les plaques commémoratives de la mairie et le Mémorial Corps franc Pommiès, à Castelnau-Magnoac, sur les monuments aux morts, à Cizos et Lhez (Hautes-Pyrénées).


Se reporter à Lhez (Hautes-Pyrénées) 20 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246854, notice CAMPANINI Alfred par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 2 avril 2022, dernière modification le 2 avril 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 37467 (nc), SHD, Vincennes, GR 16 P 103118 (nc) et GR 19 P 65/2 page 70.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément