Lavilledieu (Ardèche), 25 et 29 août 1944

Par Jean-Luc Marquer

Située sur une des routes empruntées par les troupes allemandes pour retraiter vers la Vallée du Rhône, Lavilledieu (Ardèche) fut à deux reprises le lieu de combats entre la Résistance et les troupes allemandes, dont le premier, le 25 août 1944 donna lieu à des meurtres en représailles contre huit civils. Ce même jour, un résistant resté inconnu fut sommairement exécuté.
Le 29 août 1944, cinq résistants trouvèrent la mort durant les combats.

Monument aux morts, Lavilledieu, détail
Monument aux morts, Lavilledieu, détail
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Le 15 août 1944 les alliés débarquaient en Provence. Dès le 18 août, Hitler donna l’ordre de se replier à toutes les troupes allemandes stationnées dans le sud de la France. Une partie de ces troupes fit retraite par la rive droite de la vallée du Rhône.
Le 25 août 1944, à Lavilledieu (Ardèche) un premier accrochage eut lieu, une section de FTP ouvrit le feu sur un détachement allemand qui répliqua avec des armes lourdes et les obligea à se replier. La moitié du hameau de Bayssac futt brûlé, huit civils et un maquisard furent tués. Dans l’attaque de Lavilledieu, le clocher fut transpercé, les Allemands investirent le village, rassemblèrent la population femmes, enfants, vieillards dans une cour de ferme, mais n’ayant trouvé aucun résistant dans Lavilledieu, dans la soirée, ils relâchèrent tout le monde et continuèrent leur route.
Dans la journée du 29 août 1944, en fin d’après-midi, un groupe de la compagnie 7108 des FTPF de l’Ardèche, dont la mission était d’interdire le passage du pont de Saint-Didier, remonta sur Lavilledieu dans un vieux car aménagé pour porter une mitrailleuse, précédé d’une traction. Arrivé au village il fut pris sous le feu d’un détachement allemand encore présent. Cinq FTP âgés de 17 à 19 ans furent tués.
Au total, le bilan est lourd, quatorze morts, trois blessés, neuf orphelins, vingt maisons brûlées et de nombreux dégâts matériels.

Une stèle commémorative fut érigée en 1994 en bordure de la RN 102 au lieu-dit "La Chapelle" à Lavilledieu.


Liste des victimes :
 
25 août 1944
Augustine, Marie CHALABREYSSE, épouse JULLIAND
Félicien, Marius HYP
Maxime, Gustave JULIEN
Louis, Marius LAURE
Paul, Louis, Marius LAYE
Noémie, Marie, Eugénie LABROT, épouse MOUNIER
Paul, Basile MOUNIER
Henri, Léon ROUX
Résistant inconnu


29 août 1944
Fernand ANDRÉ
Henri, Roger BOYS
Jacques, Yves, Fernand DUBOIS
Henri POUPEAU
Maurice ROBERT

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article246935, notice Lavilledieu (Ardèche), 25 et 29 août 1944 par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 8 avril 2022, dernière modification le 8 avril 2022.

Par Jean-Luc Marquer

Monument aux morts, Lavilledieu, détail
Monument aux morts, Lavilledieu, détail
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0
Stèle, Lavilledieu
Stèle, Lavilledieu
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : Arch. Dép. Rhône et Métropole, Mémorial de l’oppression, 3808 W 175. — Geneanet. — [https://www.patrimoine-ardeche.com/visites/lavilledieu.htm]. — Musée de la Résistance en ligne

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément