POUPEAU Henri

Par Jean-Luc Marquer

Né le 17 octobre 1925 à Ouzouer-sur-Trézée (Loiret), mort en action le 29 août 1944 à Lavilledieu (Ardèche) ; résistant des Francs-tireurs et partisans (FTPF).

Nécropole Nationale de La Doua, Villeurbanne (Rhône)
Nécropole Nationale de La Doua, Villeurbanne (Rhône)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

Henri Poupeau était le fils d’Octave Poupeau, journalier, et d’Adrienne Bêle.
C’était le deuxième enfant d’une fratrie de six.
En 1936, la famille habitait "Champ de foire" à Valençay (Indre).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs de la 7108e compagnie de Francs-tireurs et partisans (FTPF) de l’Ardèche, N° matricule 76718 (indications sur l’acte de décès).
Avec son unité, il participa à la bataille du Coiron contre l’armée allemande.
Dans la journée du 29 août 1944, en fin d’après-midi, un groupe de la compagnie 7108, dont la mission était d’interdire le passage du pont de Saint-Didier, remonta sur Lavilledieu (Ardèche) dans un vieux car aménagé pour porter une mitrailleuse, précédé d’une traction. Arrivé au village il fut pris sous le feu d’un détachement allemand encore présent. Cinq FTP âgés de 17 à 19 ans furent tués. Parmi eux, Henri Poupeau.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il est désormais enterré dans la Nécropole Nationale de La Doua à Villeurbanne (Métropole de Lyon), carré D, rang, 7, sépulture 25.
Son nom figure sur un monument commémoratif à Lavilledieu.


Voir : Lavilledieu, 25 et 29 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247025, notice POUPEAU Henri par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 6 avril 2022, dernière modification le 9 avril 2022.

Par Jean-Luc Marquer

Nécropole Nationale de La Doua, Villeurbanne (Rhône)
Nécropole Nationale de La Doua, Villeurbanne (Rhône)
Photo : Geneanet, sous licence d’usage CC BY-NC-SA 2.0

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 143962 (nc). — Arch. Dép. Indre, Recensement 1936 Valençay, p. 36. — Mémoire des hommes. — Geneanet. — Musée de la Résistance en ligne. — État civil, acte de décès n°29.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément