FABRE Gabriel

Par Claude Pennetier

Né le 21 février 1899 dans le Tarn, tué le 25 juin 1944 par un soldat allemand à Souillac (Lot) ; victime civile.

Gabriel Paul travaillait à Souillac. Il fut arrêté par les soldats allemands à Souillac (Lot). Il avait sur lui une lettre de son fils qui avait pris le maquis dans le Tarn-et-Garonne semble-t-il. Un officier allemande l’abattit dans les locaux de la Kommandantur.
Son nom figure sur la liste des tués ou déportés de l’unité FFI homologué "Résistance PTT Lot", relevant de l’AS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247071, notice FABRE Gabriel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 7 avril 2022, dernière modification le 7 mai 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : AVCC, SHD Caen, AC 21 P 341220. — SHD Vincennes, GR 19 P 46/33 Résistance PTT. — ONAC Tarn-et-Garonne, Contre l’oublie. Plaques et stèles de la Résistance et de la déportation en Tarn-et-Garonne, Montauban, 2000.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément