DEJEANNE Dominique, Pierre

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 5 juin 1911 à Asté (Hautes-Pyrénées), mort en action le 8 juin 1944 à Castelvieilh (Hautes-Pyrénées) ; militaire ; résistant du Corps franc Pommiès (CFP)

Dominique Dejeanne était le fils de Jean, Germain Dejeanne et de Maire Catherine Soucaze, son épouse, cultivateurs à Asté (Hautes-Pyrénées).
Il fut admis dans le corps des sous-officiers de carrière au titre du 3e trimestre 1934. Il était alors maréchal-des-logis au 4e bataillon de Dragons portés stationnés à Verdun (Meuse).
Au 1er semestre 1937, il effectua un stage à l’école supérieure d’éducation physique de Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne)
En 1942, il était sous-officier à l’École de cavalerie de Tarbes (Hautes-Pyrénées).
Après la dissolution de l’armée d’armistice, il entra dans la Résistance comme chef de groupe au Corps Franc Pommiès dans le Groupement du Sud-Ouest, bataillon des Hautes-Pyrénées, compagnie De Chazelles.
Le 8 juin 1944, une embuscade fut tendue à trois camions ennemis en bordure de la RN 632, à Castelvieilh (Hautes-Pyrénées). Dominique Dejeanne fut tué à l’ennemi au cours de l’attaque ainsi que quatre autres résistants. L’ennemi eut une trentaine d’hommes brûlés dans un des camions incendié.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué à titre posthume au grade de sous-lieutenant par décret du 22 janvier 1946. Le dossier SHD ne mentionne pas l’homologation.
Son nom figure sur les monuments aux morts, à Asté et Tarbes, le Mémorial Corps franc Pommiès, à Castelnau-Magnoac et la stèle commémorative Corps franc Pommiès, à Castelvieilh (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247144, notice DEJEANNE Dominique, Pierre par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 10 avril 2022, dernière modification le 10 avril 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 114689 (nc) et SHD, Vincennes, GR 16 P 166364 sans homologation (nc).— "Hauts Lieux de Mémoire du Gers", L’histoire complète Le Corps Franc Pommiès.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.— Geneanet.— JORF, Gallica.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément