CAPRON Amédée, Jean-Baptiste

Par Jacques Girault

Né le 30 juillet 1910 à Neuvireuil (Pas-de-Calais), mort le 18 janvier 1984 à Achicourt (Pas-de-Calais) ; instituteur ; résistant dans le Pas-de-Calais.

Fils d’Amédée, Jean-Baptiste, Joseph Capron, houilleur, et d’Arthémise Moguet, ménagère, Amédée Capron, élève de l’École normale d’instituteurs d’Arras (Pas-de-Calais) de 1926 à 1929, exempté du service militaire, se maria à Lomme (Nord) le 1er août 1931, avec Denise Fiévet, sans profession, fille d’un employé de chemins de fer. Successivement instituteur à Avion, à Arras, à Bullecourt, il fut affecté à Warlincourt-lès-Pas de 1942 à 1951, à Gavrelle en 1951 puis à Agny en 1955, où il termina sa carrière.

L’équipe de résistants qu’il dirigeait à Warlincourt sabota la ligne de chemin de fer Doullens-Arras le 30 juillet 1944, provoquant plusieurs déraillements de trains allemands. Amédée Capron représentait le mouvement de « La Croix du Nord » dans le Comité départemental de Libération du Pas-de-Calais. Il fut homologué FFI.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247250, notice CAPRON Amédée, Jean-Baptiste par Jacques Girault, version mise en ligne le 13 avril 2022, dernière modification le 27 novembre 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/26909 (dossier Guy Mollet). — Arch. Dép. Pas-de-Calais (Emilie de Fraye), 1304W37. — SHD, Vincennes, GR 16 P 105492. — Site resistancepasde calais en 1944. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément