DELAUGEAS Jean-Claude, Maurice

Par Christian Rebière

Né le 9 novembre 1940 à Trélissac (Dordogne), mort le 7 novembre 2014 à Trélissac ; cheminot ; syndicaliste CGT, secrétaire général de l’UL-CGT de Périgueux, secrétaire général de l’UD-CGT de Dordogne (1974-1997) ; militant communiste.

Jean-Claude Delaugeas
Jean-Claude Delaugeas

Jean-Claude Delaugeas suivit une formation de ferronnerie au Lycée Albert Claveille de Périgueux (Dordogne). Après son retour de la guerre d’Algérie, où il fut blessé, il travailla comme serrurier avant d’entrer comme ouvrier professionnel aux ateliers SNCF de Périgueux en 1963. En 1968, révélé par son investissement dans l’occupation des ateliers lors du mouvement de Mai, il fut élu secrétaire du syndicat CGT des ateliers de Périgueux.
Parallèlement, sur l’incitation de Roger Gorse, secrétaire général de l’Union départementale CGT de Dordogne, il s’engagea dans l’activité interprofessionnelle. D’abord, à l’Union locale CGT de Périgueux puis à l’Union départementale dont il devint permanent en 1969. En 1974, âgé de 34 ans, il fut élu secrétaire général de l’UD-CGT de Dordogne, succédant à Roger Gorse. A ce poste, il soutint les salariés en lutte dans plusieurs entreprises, petites et grandes, du département : Atemco, SNPE, Adidas, Panoxil, la Paumelerie électrique. Dans un département marqué par la disparition des groupes industriels, il se battit pour la préservation de l’emploi et le renforcement de l’action syndicale. Tout au long des années 1981-1987, il lutta notamment aux côtés des travailleurs de l’entreprise de chaussure Bata, l’un des principaux employeurs du département. En 1995, il fut le coordinateur local de la lutte contre la réforme de la Sécurité sociale, dont sa corporation d’origine, les cheminots, fut le fer de lance.
En tant que dirigeant départemental, il participa également à l’édification de la Bourse du travail de Périgueux dont il négocia la construction avec le maire de la ville et les élus du Conseil général. Celle-ci fut inaugurée en novembre 1984 en présence de Georges Séguy.
En 1997, Jean-Claude Delaugeas prit sa retraite. La même année, lors du congrès de l’UD-CGT de Dordogne, après 23 ans d’exercice, il céda la responsabilité de secrétaire général à Jacky Varaillon avec lequel il collaborait étroitement depuis plus d’un an. Il demeura néanmoins investi dans la vie de l’organisation puisqu’il représenta la CGT au Conseil économique d’Aquitaine et auprès de la MAIF pendant plusieurs années.
En parallèle de ses activités syndicales, Jean-Claude Delaugeas milita également au Parti communiste français. Membre de la direction fédérale du PCF, il fut élu, à compter de 1977, conseiller municipal communiste à Trélissac (Dordogne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247260, notice DELAUGEAS Jean-Claude, Maurice par Christian Rebière, version mise en ligne le 27 septembre 2022, dernière modification le 15 novembre 2022.

Par Christian Rebière

Jean-Claude Delaugeas
Jean-Claude Delaugeas

SOURCES : Arch. de l’IHS-CGT des Cheminots (27 FD). ─ Arch. de l’UD-CGT de la Dordogne. ─ Article du journal Sud-Ouest du 5 avril 1997. ─ Témoignage de Jean-Claude Lagorce.

Version imprimable Signaler un complément