HUSQUIN Louis

Par Michel Thébault

Né le 28 décembre 1900 à Bruay-en-Artois aujourd’hui Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais), tué le 28 mai 1944 à Angers (Maine-et-Loire) ; garçon de café ; résistant FTPF de la Seine.

Louis Husquin était le fils de Louis Husquin (né le 13 avril 1879 à Lens) ouvrier mineur et d’Omérine May (née le 21 octobre 1878 à Hersin-Coupigny, Pas-de-Calais) journalière, domiciliée à Bruay cité 8 n° 22. Il fut légitimé par le mariage de ses parents le 28 mai 1904 à Bruay-en-Artois. Il apprit le métier de boucher, profession qu’il exerçait lors de son appel pour le service militaire en mars 1920. Il l’effectua jusqu’en mars 2023 dans la 1ère section des Commis et ouvriers militaires d’administration (COA). Il se maria le 21 juin 1923 à la mairie du XIIIème arrondissement de Paris (Seine) avec Madeleine, Alphonsine Cousin une jeune bonne âgée de 20 ans (née le 24 octobre 1902 à Paris). Il était alors ouvrier boucher à Paris. Divorcé le 30 mars 1928 par jugement du Tribunal civil de la Seine, il se remaria à Bruay-en-Artois le 12 mars 1932 avec Marguerite, Laurence Baud (née le 14 mai 1907 à Plouyé, Finistère) fille de salle à Paris. Louis Husquin était alors garçon restaurateur à Paris. Il fut mobilisé en novembre 1939 dans le 3ème Régiment du génie, fut fait prisonnier lors de la campagne de France, interné au Frontstalag 142 de Besançon (Doubs). Rapidement libéré il fut démobilisé à Paris le 1er octobre 1940 et reprit son emploi à Paris. Il se maria une troisième fois le 27 mars 1943 à la mairie du IIème arrondissement avec Francisca Sanchez Y Asensio (née à Tolède, Espagne, le 8 décembre 1919) femme de ménage âgée de 23 ans. Il était alors garçon de café, domicilié rue Saint-Jacques.
 
Il s’engagea au printemps 1944 dans la Résistance rejoignant les FTPF de la Seine. Selon son registre matricule, il fut tué lors d’une mission à Angers le 28 mai 1944. Les circonstances précises de sa mort (abattu, exécuté sommairement ?) restent à déterminer.
 
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué FFI. Son nom ne semble pas avoir laissé de trace mémorielle.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247261, notice HUSQUIN Louis par Michel Thébault, version mise en ligne le 16 avril 2022, dernière modification le 16 avril 2022.

Par Michel Thébault

SOURCES : SHD, Vincennes, GR 16 P 299728 et SHD, Caen, AVCC, Cote AC 21 P 50898 (nc) — Arch. Dép. Pas-de-Calais et Seine (état civil, registre matricule) — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable