AGUERA PARRA Jésus

Par Eric Panthou

Né le 25 mars 1925 à Bagnac-sur-Célé (Lot), mort en action le 6 juin 1944 à Viazac (Lot), résistant au sein des FTP.

Fils de Juan Aguera Morales, mineur, né à Lorca (Espagne), le 18 janvier 1885, et de Juana Parra Garcia, sans profession, son épouse, née à Huércal Overa (Espagne), le 20 mai 1888, Jésus Aguera Parra rejoignit la Résistance en mars 1944.
Il est mort le 6 juin 1944, à Viazac (Lot). On ignore les circonstances de la mort de ce résistant membre du 3e Bataillon Tactique des FTP du Lot, maquis de Latronquière.
Trois jours avant, 9 civils de la commune de Viazac avaient été fusillés par la division Das Reich en représailles d’une action d’un groupe FTP commandé par le dénommé Plastic. Ce même 6 juin, le même commando s’est retrouvé face à une colonne allemande alors qu’il partait détruire un ouvrage dans l’Aveyron. Quatre des cinq hommes composant le commando furent tués lors de cette action. Jésus Parra n’est pas mentionné parmi les membres du commando. Mais comme l’état civil de Viazac fait état de 5 morts dont 4 inconnus à La Maisonneuve, à Viazac, ce 6 juin à 19 heures, on peut supposer qu’il s’agisse bien de Jésus Parra.
Il a été reconnu « Mort pour la France » et fut homologué soldat des FFI pour la période du 15 mars au 6 juin 1944.
Son nom, orthographié Aguerra, figure sur le monument au Morts de Bagnac-sur-Célé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247306, notice AGUERA PARRA Jésus par Eric Panthou, version mise en ligne le 22 avril 2022, dernière modification le 9 mai 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 2612, dossier victime militaire pour Jesus Aguera (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 4189, dossier FFI pour Jésus Aguera (nc). — Mémorialgenweb. — SHD Vincennes, GR 19 P 46/19, dossier homologation 3e Bataillon Tactique. — État civil Bagnac-sur-Célé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément