DUPUI Bernard, Paul

Par Eric Panthou

Né le 26 janvier 1904 à Noé (Haute-Garonne), mort en action le 8 juin 1944 à Issendolus (Lot), lieu-dit Gabaudet ; résistant au sein des FTPF homologué FFI.

Fils de Jean Dupui, maître valet dans une métairie, 30 ans, et de Françoise Icard, 30 ans, son épouse, Bernard Dupui -orthographié à tort Dupuy- s’est marié le 23 janvier 1926, à Noé avec Camille Marguerite Francine Fourès, née à Lavaur (Tarn), le 29 septembre 1905, ménagère domiciliée à Noé. Il était alors électricien et habitait à Mondavezan (Haute-Garonne). Son père était à cette date cultivateur dans cette même commune ; sa mère était décédée.
Il rejoignit le camp FTP installé à la ferme de Gabaudet, commune d’Issendolus (Lot), sur le Cause de Gramat.
La ferme de Gabaudet fut attaquée le 8 juin 1944 par une unité de la Das Reich, faisant plusieurs dizaines de tués parmi les FFI mais aussi des civils et des dizaines de prisonniers.
Il a été reconnu « Mort pour la France » et fut homologué soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI) pour la période du 10 mai au 8 juin 1944.
Son nom figure sur la stèle de Gabaudet, à Issendolus (Lot).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247381, notice DUPUI Bernard, Paul par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 avril 2022, dernière modification le 15 mai 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AVCC Caen, AC 21 P 177446, dossier militaire mort pour Bernard Dupui (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 202568, dossier FFI pour Bernard Dupui (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/52 maquis Gabaudet. — Mémorialgenweb. — État civil Noé (naissance et mariage).

Version imprimable Signaler un complément