JUPTZER Salomon

Par Daniel Grason

Né le 27 septembre 1913 à Odessa (Russie), mort à une date inconnue à Kaunas et Reval actuellement Tallin (Estonie) ; employé ; résistant gaulliste.

Salomon Juptzer
Salomon Juptzer

Salomon Juptzer résistant, membre d’un réseau gaulliste fut arrêté au cours d’une mission. Il était agent P2 du 7 septembre 1943 jusqu’à son arrestation. Juif, il a été envoyé au camp de Drancy (Seine, Seine-Saint-Denis).
Il était dans le convoi n° 73 du 15 mai 1944 à destination de concentration de Reval (Estonie). Il y mourut à une date inconnue. Membre du réseau Charrette, il a été homologué sous-lieutenant au titre des Forces Françaises Combattantes (FFC), d’obédience gaulliste.
L’attestation était signée de Charles Strickler, chargé de mission de 1ère classe du Réseau Charrette, Responsable régional et de Michel Cailliau dit Charrette, Chef de mission des Forces françaises combattantes (FFC), liquidateur national du Réseau Charrette. Michel Cailliau était le neveu du général de Gaulle.
Le nom de Salomon Juptzer a été gravé sur le mur des noms dalle 19, colonne 7, rangée 1 au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy-l’Asnier à Paris (IVe arr.).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247457, notice JUPTZER Salomon par Daniel Grason, version mise en ligne le 20 avril 2022, dernière modification le 1er mai 2022.

Par Daniel Grason

Salomon Juptzer
Salomon Juptzer

SOURCES : Archives nationales 1 K 886 carton 5 dossier Cailliau (transmis par madame Evelyne Lemberski). – Service historique de la défense, Vincennes GR 16 P 315100. – Site du Centre de documentation juif contemporain (CDJC). – Dictionnaire Historique de la Résistance, Yves Durand, Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés, pp. 131-132, Éd. Robert Laffont, pp. 131 et 708.

Photographie communiquée par Mme Evelyne Lemberski.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément