PEYRONNENC Élie, Germain alias Bacchus

Par Eric Panthou

Né le 2 juin 1923 à Gramat (Lot), mort le 5 mai 1945 à Bergen-Belsen (Allemagne) ; résistant au sein des FTP ; déporté.

Fils de Charles Peyronnenc, cultivateur, âgé de 44 ans, et d’Anna Pagès, sans profession, 37 ans, son épouse, Élie Peyronnenc a été adopté par la nation le 29 juillet 1927.
Sous l’Occupation, il a appartenu au Maquis FTP Jean Bart, du Lot.
Il a été arrêté vraisemblablement le 17 novembre ou 17 décembre 1943 dans des circonstances qu’on ignore. Il fut ensuite déporté à Bergen-Belsen par le convoi parti de Compiègne le 4 juin 1944.
Il est décédé en Allemagne après avoir été envoyé au kommando de Sachsenhausen.

Il a été reconnu Mort pour la France, Mort en déportation par arrêté du 31 juillet 1997, homologué FFI pour la période du 1er au 17 novembre 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247461, notice PEYRONNENC Élie, Germain alias Bacchus par Eric Panthou, version mise en ligne le 20 avril 2022, dernière modification le 30 avril 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : AC 21 P 525113, dossier mort en déportation pour Germain Peyronnenc (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 473363, dossier FFI pour Germain Peyronnenc (nc). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/18, dossier homologation maquis Jean Bart (en ligne). — Mémorialgenweb. — Base FMD. — JORF n°290 du 14 décembre 1997. — État civil Gramat.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément