SCHYN Jean

Par Eric Panthou

Né le 17 juillet 1924 à Prayssac (Lot), mort en action le 10 août 1944 à Les Arques (Lot) ; résistant au sein des FTPF.

Fils d’Antoine Schyn, diamantaire, et de Louise Laborderie, institutrice, Jean Schyn habitait avec ses parents à Anglars-Juillac, localité située à une vingtaine de kilomètres de Cahors. Ces derniers hébergèrent pendant 4 mois début 1944, la fille adolescente du docteur Polack, médecin juif de Montfaucon (Lot), arrêté juste avant avec le reste de sa famille.
Jean Schyn rejoignit la Résistance à partir du 6 juin 1944, intégrant le 5ème Bataillon tactique des FTP du Lot.
Il aurait été tué le 10 août dans la Côte Saint-Henri à Cahors (Lot) ou selon une autre source dans une embuscade à Auzole, commune de Calamane (Lot).
Il a été reconnu « Mort pour la France » et homologué membre des FFI pour la période du 6 juin au 10 août 1944.

Son nom figure sur le monument aux Morts d’Anglars-Juillac (Lot).
Dans le cimetière de la commune des Arques (Lot) se trouve une tombe anonyme sur laquelle une plaque indique qu’y repose deux résistants du Maquis de Faure tués le 11 août 1944 aux Lattes, commune de Calamane dont l’un pourrait être Jean Schyn. Ce sont des recherches menées il y a quelques années qui ont permis de converger vers son nom et celui de José Pino, un Espagnol.

Ses parents ont reçu la distinction de Justes parmi les Nations pour avoir caché Gilberte Polack à partir du 16 décembre 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247562, notice SCHYN Jean par Eric Panthou, version mise en ligne le 1er mai 2022, dernière modification le 30 avril 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : SHD Vincennes, dossier d’homologation pour le 5e Bataillon Tactique (en ligne). — SHD Vincennes, GR 16 P 542093, dossier FFI pour Jean Schyn (nc). — AVCC Caen, AC 21 P 150083, dossier militaire mort pour Jean Schyn (nc). —"Hommage à deux résistants", La Dépêche du Midi, édition du Lot, 18 mai 2016. — Site Yad Vashem- Louise et Antoine Schyn. — Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément