PEREZ Blaise, Julien

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 3 février 1915 à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques), blessé le 24 août 1944 et mort à l’hôpital le jour même à Oloron-Sainte-Marie (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) des suites de blessures ; résistant du Corps franc Pommiès (CFP) homologué FFI

Blaise Perez était domicilié 1, rue O’Quin à Pau (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques).
Il était standardiste à l’État-major de la subdivision militaire de l’Armée d’Armistice. Après la dissolution de celle-ci en novembre 1942, il entra dans la Résistance au maquis de l’ORA puis s’engagea au Corps franc Pommiès dans la demi-Brigade de Carrère et la compagnie Henry, où ses services furent homologués du 6 juin au 29 août 1944.
Il fut grièvement blessé au combat de Bedous (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques) le 24 août 1944, près du Portalet et mourut des suites de ses blessures le même jour à Oloron-Sainte-Marie (Basses-Pyrénées, Pyrénées-Atlantiques).
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué chasseur des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Une plaque clouée sur un monolithe, à la sortie de Bedous, face à la gendarmerie, indique l’endroit où il tomba "Pour la Libération de la Vallée d’Aspe".
Son nom figure également sur le Mémorial Corps franc Pommiès (CFP), à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247629, notice PEREZ Blaise, Julien par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 25 avril 2022, dernière modification le 25 avril 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, (prénom Julien), Cote AC 21 P 128624 (nc), SHD Vincennes GR 16 P 466371 (nc) et GR 19 P 64/27 page 12.— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément