PUYANE ou PUYANET Charles

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 mai 1924 à Mauvezin (Gers), blessé entre le 8 et 10 septembre 1944 à Autun et mort le 18 septembre 1944 à l’hôpital à Autun (Saône-et-Loire) des suites de ses blessures ; résistant du Corps franc Pommiès (CFP)

Charles Puyane ou Puyanet selon le SHD, était le fils de Raymon, cultivateur et de Maria Dolorès Palacin. Il était célibataire et domicilié à Mauvezin.
Il entra dans la Résistance au Corps franc Pommiès (CFP) dans la demi-brigade Miler et fut affecté à la 5e compagnie.
En septembre 1944, une partie du CFP, environ 3000 hommes, fut envoyée vers le nord-est afin de couper la retraite vers l’Allemagne des troupes allemandes.
L’unité de Charles Puyane participa ainsi à l’opération et prit part aux combats de la bataille d’Autun (Saône-et-Loire). Il fut blessé au cours de celle-ci et fut transporté à l’hôpital civil d’Autun, où il mourut des suites de ses blessures le 18 septembre 1944.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué chasseur des Forces françaises de l’intérieur (FFI).
Son nom figure sur le monument aux morts et la plaque commémorative de l’église de Mauvezin (Gers), sur la plaque commémorative de l’ancienne école de Condat, à Fumel (Lot-et-Garonne) et le Mémorial Corps franc Pommiès, à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247652, notice PUYANE ou PUYANET Charles par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 26 avril 2022, dernière modification le 26 avril 2022.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Service historique de la Défense, AVCC, Caen, Cote AC 21 P 138948 (nc) et SHD Vincennes, GR 16 P 494024 (nc).— Mémoire des Hommes.— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément